À Douarnenez, les pêcheurs s'entendent pour maintenir le prix de la sardine

Si cet été, les conserveries ont eu beaucoup de mal à s’approvisionner en sardine, depuis un mois, le poisson est de retour en abondance au large des côtes bretonnes. À Douarnenez, pour ne pas faire couler les cours, la profession met en place une nouvelle organisation.
video
  • Par Eric Nedjar
  • Publié le , mis à jour le
Ces jours-ci, les pêcheurs de Douarnenez n'ont pas à aller bien loin pour trouver de la sardine en abondance. © S.Soviller
© S.Soviller Ces jours-ci, les pêcheurs de Douarnenez n'ont pas à aller bien loin pour trouver de la sardine en abondance.
En début de semaine, ce lundi, 95 tonnes de sardines ont été débarquées au port de pêche de Douarnenez. Depuis un mois, ce poisson refait son apparition au large des côtes bretonnes.

Pour faire face à cette nouvelle abondance, pour ne pas innonder le marcher et éviter que les cours s’effondrent, la profession a décidé de s’entendre pour limiter à 5 tonnes par bateau, la quantité de poisson à pêcher. Elle a également mis en place un point de vente unique pour les sardines débarquées à Douarnenez, Concarneau ou Saint-Guénolé.

C’est mesures, expérimentées pour la première fois dans le Finistère, ont permis de maintenir ces derniers jours pour tous des prix de vente à 60 centimes de kilo.

Aucun commentaire: